5 points qui peuvent faire chavirer votre carrière de freelance

Freelance
  • Accueil
  • Blog
  • 5 points qui peuvent faire chavirer votre carrière de freelance

Quand on commence son activité en tant que freelance dans le web, que se soit en tant que graphiste, intégrateur, développeur ou chef de projet, le début semble être la période la plus insurmontable. Bien que le début soit difficile à gérer, une fois l’activité lancée les choses ne sont pas forcément si simple. Une foule d’éléments se joint à la partie pour vous détourner de votre but – l’argent, la gloire, le plaisir, la réussite ! – et vous faire chavirer. Attention donc à ces 5 points qui peuvent détruire vos efforts et votre activité de freelance web.

1. Être submergé par la technologie

Il est très aisé de se laisser envahir par la technologie de nos jours. Les supports sont nombreux et évoluent tellement vite que l’on peut très vite se laisser submerger par la tâche de veille notamment.

Technology icons
Image Source: Technology Icons via Shutterstock

De plus, il ne faut pas tomber dans le piège du « tout nouveau téléphone dernier cri avec la 5G ». L’idée est donc de planifier une demi journée par exemple pour suivre les nouveautés dans ce domaine pour rester à la page face aux clients. Scanner les gros titres des flux rss, du fil Twitter ou de vos e-mails est un bon moyen de ne rien louper.

2. Se blesser et ne plus pouvoir travailler

Se faire mal et être dans l’incapacité de travailler est à mon avis un voir LE plus important des points à prendre en compte. C’est une éventualité à étudier de prêt avant que le pire se produise pour se prémunir d’une perte net d’activité et/ou de blessures corporelles plus ou moins graves. Comme on dit : « mieux vaut prévenir que guérir » aussi prévoyez une prévoyance et une bonne mutuelle, sait-on jamais 😉

Personal Injury
Image Source: Personal Injury via Shutterstock

Le stress, les longues heures devant l’écran et éventuellement le manque d’activité physique sont typiques du travail à domicile, et sont aussi des causes fréquentes de maladie ou autres danger sur le corps. Quand on travaille pour soi, c’est très dur de s’arrêter surtout lorsqu’un projet arrive à terme. Il faut apprendre à faire des pauses, à s’arrêter avant d’être épuiser, simplement apprendre à se ménager pour attaquer de plus belle.

3. Travailler pour l’argent et perdre toute autre valeur

Un point important selon moi est de conserver l’âme créative et tenir au second plan la motivation de l’argent. Il est difficile de trouver des projets financièrement intéressants qui apporte un réel enjeux pour ses compétences. Aussi, dés que l’occasion se propose, je conseille vivement de choisir des projets pour lesquelles on va pouvoir développer ses compétences et gagner de l’argent en parallèle.

Bag of money
Image Source: Bag of Money via Shutterstock

La plupart du temps, on aurait tendance à opter pour la facilité à déployer de manière répétitive les mêmes outils pour avoir les mêmes rendus. Mon conseil : soyez créatifs et donnez de vous pour chacun de vos projets pour avancer, découvrir et vous renouveler continuellement.

4. Interférence avec les affaires personnelles

Les affaires personnelles sont un obstacle énorme pour un freelance. En travaillant à la maison, on a – en théorie – plus de temps pour la famille, la maison, etc…c’est ce que pense les autres et vous êtes alors perpétuellement dérangé pour un rien.
De plus, les « peux-tu me faire ceci » ou « peux-tu me faire cela » pendant les heures de travail non définie à la maison sont monnaie courante et contribuent à ralentir voir stopper l’activité. A bannir donc durant les horaires de travail fixes et connus de tous.

Work and Family
Image Source: Work and Family via Shutterstock

Il est bien évidemment compliqué de dire à sa moitié qu’une simple course peut perturber complètement son travail. C’est pourquoi certains optent pour la location d’un bureau à l’extérieur du domicile, notamment en coworking mais dans tous les cas, être freelance est un travail aussi vous ne devez pas être dérangé !

5. Prendre les mauvaises décisions

Être salarié ne vous impliquent que très rarement dans les décisions cruciales de l’activité, mais en tant que freelance, c’est un problème récurrent que de devoir prendre des décisions financières ou commerciales importantes.
Prendre un salarié ? Louer un plus gros bureau ? Se développer sur telle activité ? Autant de questions qu’un freelance peut se poser et auxquelles il doit répondre. S’entourer pour réfléchir plus sainement est plus que conseillé.

Mot de la fin…

Être freelance dans le web n’est pas de tout repos mais c’est avant tout un plaisir qu’il faut savoir cultiver et faire évoluer pour progresser. L’argent doit rester un objectif mais pas une fin en soi, s’organiser et s’entourer dans son activité de freelance est une condition nécessaire pour réussir et ne pas échouer.
Pour faire plus simple encore : faites vous plaisir, le reste suivra 😉

8 commentaires sur “5 points qui peuvent faire chavirer votre carrière de freelance

  1. Plusieurs années plus tard le post est toujours d’actualité 🙂
    Le point 2 me parle tout particulièrement vu les problèmes que j’ai rencontré et qui ont faillit m’obliger à arrêter 🙂

    1. Hello Olivier,
      Je viens de relire l’article qui date mais en effet il est toujours d’actualité !
      Pour ma part, je fais pas mal de sport et c’est clair qu’il faut se prémunir car ça peut être fatal.
      A très vite 😉

Laisser un commentaire

Consultez les autres articles