Critique de site PrestaShop #7 : Kramakrama

Interview

On clôture cette semaine de juillet ensoleillée par une nouvelle critique de site PrestaShop tendance et mode puisque focalisée sur une boutique de  foulards d’origine cambodgienne.

Une invitation à l’aventure autour du foulard krama

Bonjour, peux-tu te présenter rapidement ?

Bonjour Arnaud, je m’appelle Guillaume Perrut, j’ai 27 ans, après avoir fait des études en gestion d’entreprises, j’ai co-fondé en 2008 une agence web à Dijon. Après m’être spécialisé dans le management de projets e-commerce, je viens de me lancer dans le monde du commerce en ligne en 2012 avec le site KramaKrama.com

Une brève présentation de l’aventure Kramakrama.com ?

Krama Krama, c’est une SARL, 4 associés, 4000€ de capital, de nombreuses idées, un produit qu’on adore, un pays envoûtant et des temples d’Angkor d’une splendeur extraordinaire.
L’aventure Krama Krama a débuté en mars 2012 avec la découverte du foulard cambodgien (appelé krama) lors de mon premier voyage au Cambodge. Celui-ci a une très grande importance dans la vie des Cambodgiens (il sert à tout, comme foulard, porte-bébé, serviette, hamac, ceinture…). L’idée de commercialiser ces kramas s’est ensuite développée petit à petit à mon retour en France puis en juillet 2012 j’ai décidé de sauter le pas et de monter la société Oh My Krama qui édite la boutique en ligne KramaKrama.com. Aujourd’hui je vis en Asie pour me rapprocher du lieu de fabrication de nos foulards cambodgiens et ainsi pouvoir suivre la formation des tisserandes et le travail qui est effectué au quotidien dans l’atelier de tissage traditionnel. Les tisserandes sont formées par une ONG partenaire à Siem Reap (à quelques centaines de mètres des temples d’Angkor) et sont rémunérées équitablement pour leur travail. Pour vous faire une idée, 8 heures de travail sont nécessaires pour la fabrication d’un foulard en coton de taille standard (45 x 160cm)

Quelles contraintes as-tu rencontrées ?

Je crois que le plus difficile a été de trouver un atelier de travail au Cambodge respectant scrupuleusement nos conditions (rémunération équitable, bonnes conditions de travail, travail artisanal, qualité des produits,…). Ensuite, le krama n’étant pas un produit très connu en France, nous devons arriver à le populariser (et toute l’équipe te remercie pour ton aide) sur le web mais aussi en offline.

Quelle stratégie et budget pour faire connaître la boutique en ligne ?

Initialement une bonne partie de notre stratégie était basé sur le référencement naturel de la boutique mais Big G. n’étant actuellement pas mon meilleur ami, j’ai réduit considérablement le temps consacré à cette tâche pour discuter et conclure des partenariats avec des e-commerçants/entrepreneurs français (qui s’avèrent être bien plus sympathiques et bien plus humains que Big G.). Nous avons par exemple dernièrement conclu un partenariat avec le 1er portail communautaire consacré aux pères (daddyze.com), nous travaillons également avec des blogs mode et des voyageurs du monde entier (comme avec Anne d’allervoirailleurssijysuis.fr qui fait voyager le krama lors de son tour du monde à la recherche des expatriés français). Nous travaillons également en ce moment avec des acteurs plus locaux pour des actions plus ciblées en France pour promouvoir notre marque. Nous avons également lancé des campagnes sur Google Adwords (je ne suis pas si rancunier que ça), le ROI est très bon. Nous avons aussi une bonne présence dans les médias sociaux (facebook, google plus et twitter bien sûr mais aussi Pinterest, Instagram et dernièrement Vine (que j’adore). Outre la boutique en ligne, nous avons un blog où je publie des articles sur mon quotidien de web-entrepreneur et un magazine en ligne consacré à la mode ainsi qu’au Cambodge. J’interviens également en tant que chroniqueur sur le site enviedentreprendre.com et surtout je porte quasiment au quotidien le krama, c’est souvent l’occasion de faire parler de la boutique et des produits lors de soirées entre amis ou lors de networking professionnels.
Outre ces différentes actions et présences, nous avons une stratégie de diversification de notre offre, on ne peut pas vous en dire plus pour le moment mais de nouveaux types produits devraient sortir dans les prochaines semaines sur notre boutique en ligne, ça devrait plaire aux technophiles !

Quelques chiffres sur l’activité ?

La boutique n’étant ouverte que depuis mi-décembre 2012, il est difficile de donner des chiffres qui ont un quelconque intérêt. Mais nous sommes en pleine croissance et le nombre de colissimos envoyés chaque jour ne fait qu’augmenter. (La Poste vous en remercie chers clients !).

Quelles sont les clés du succès selon toi ?

La qualité des produits. Notre plus belle récompense est de voir des clients commander à nouveau des foulards de notre marque, cela montre bien que les clients sont satisfaits de nos produits et de la démarche éthique de notre marque. Les tisserandes font un travail remarquable pour proposer des produits artisanaux de qualités et cette satisfaction client ne peut que nous réjouir. Environ 30% de nos acheteurs nous envoient un email pour nous remercier de leur commande, c’est ma première boutique e-commerce mais je pense que ce taux est considérable même si notre volume de ventes n’est pas comparable à celui de Cdiscount et consorts. Toute l’attention que l’on met à faire nos colis, la qualité du produit, les goodies, le petit mot manuscrit pour chaque acheteur, les photos du Cambodge, je crois que ces différentes choses rendent l’expérience d’achat assez intéressante et nos clients nous le rendent bien.
En achetant ces kramas, les clients qui ne sont pas des simples clients mais des ambassadeurs de la marque Krama Krama, s’impliquent directement dans notre projet en faveur de cette population Cambodgienne qui ne profite pas de l’essor touristique de la région. C’est une immense fierté d’être un intermédiaire qui réunit ces deux parties.

Pourquoi PrestaShop ?

A vrai dire j’ai légèrement hésité entre Prestashop et WordPress. Prestashop était un outil que je connaissais relativement mal mais qui était le plus adapté pour faire du e-commerce. En revanche je connaissais bien WordPress mais j’avais peur que ce CMS soit un peu limité pour du e-commerce avec des fonctions non-basiques. Au final, Prestashop répond parfaitement à mes besoins, le degré de personnalisation est très impressionnant et très appréciable (surtout avec la dernière version).

Merci 🙂

Un grand merci à toi !

La critique…

(Cette rubrique ne s’intéresse qu’à la page d’accueil de boutiques PrestaShop et je ne saurais être tenu responsable des problèmes qui seraient dus à ses recommandations)
C’est parti, au boulot, voyons voir ce que nous réserver www.kramakrama.com

kramakrama-homepage
une impression de clarté agréable

Première impression

Pour ma part, j’apprécie les visuels de site et notamment de boutique qui n’offre que l’essentiel de manière minimaliste pour ne se focaliser que sur les produits avec de beaux visuels. On retrouve justement au premier coup d’oeil le logo, un slider assez imposant et des produits phares avec des photos qui donnent envie.
J’aurais peu être ajouté une baseline pour donner du grain à moudre à Google en terme de référencement et identifier pour les étourdis la thématique du site.
Un point qui me choque et qui peut perturber à mon avis : le lien « boutique » en haut de page avec la question immédiate « suis-je sur la boutique ? » Je ne pense pas qu’il y ait un intérêt de conserver ce lien 🙂

Organisation de la page

Structure 1 colonne
On retrouve les points classiques dans le header :

  • logo bien visible
  • liens utiles de compte et de panier, peut être un jeu d’icônes pour accélérer la lecture
  • liens vers boutique (?), blog, mag et contact…à préciser via une infobulle le contenu et la différence notamment entre blog et mag
  • boutons des réseaux sociaux mis en avant : politique de recrutement
  • rassurance client forte avec le numéro de téléphone et le coût de l’appel

kramakrama-telephone
téléphone mis en avant avec les réseaux sociaux

On pourrait ajouter dans le haut de page les horaires d’appel et éventuellement les engagements de la boutique présents en bas de page de manière plus réduite.
La barre de recherche est présente également bien qu’à mon avis peut utile dans ce type de boutique où on est sur du monoproduit quasiment. On notera la possibilité de faire une recherche vocale, un plus à testé sur mobile surtout d’autant que le site est responsive 🙂
Le menu est simple et efficace avec un souligné indiquant bien le survol des éléments sauf dans le sous-menu où on a plus aucune indication de survol, dommage.
kramakrama-produits
de belles photos, ça fait presque tout !

Le gros point positif de cette page d’accueil est la qualité des visuels produits et du slider. C’est simple et ça donne envie d’acheter !
Une question me vient alors à l’esprit pour simplifier au maximum : pourquoi n’y-a-t-il pas tous les produits sur la page d’accueil à l’image d’Archiduchesse ? J’aurais bien vu tous les produits sur l’accueil avec éventuellement une navigation à facettes. Moins de clics donc achat plus rapide. Egalement, je ne sais pas encore sur la page d’accueil si les produits ont des options – en allant plus loin, on voit que non – aussi j’aurais afficher un beau bouton d’achat directement sur la page d’accueil tant qu’à faire, on veut vendre non ?
Des blocs se succèdent ensuite en fin de page avec :

  • les réseaux sociaux, efficace
  • l’inscription à la newsletter, la rétribution est indiquée
  • l’info livraison, tout est dit, j’aurais mis en avant le franco de port pour augmenter mon panier moyen
  • le fameux bloc de texte pour le référencement qui peut être réduit en hauteur car pas pertinent à la lecture pour l’internaute humain – voir le plugin jQuery custom content scroller – ainsi on peut remonter le texte dans la page pour optimiser 😉

Rassurance

kramakrama-rassurance
Net et précis 🙂

On est sur du classique pour la rassurance mais ça fonctionne : logos évocateurs et mentions claires.
Quelques pistes pour améliorer la confiance et la qualité ressentie :

  • humaniser le site avec des photos illustrant vos rayonnages ou l’équipe
  • un chat en ligne via Zoppim ou iAdvize par exemple
  • des avis clients mis en avant sur la page d’accueil
  • afficher la politique de retours produits

Voir l’article complet sur la rassurance en e-commerce.

Mon avis

Avec Kramakrama, on retrouve un site affichant une qualité évidente et une application des bonnes pratiques du e-commerce. On peut encore faire mieux en optimisant par-ci par-là mais déjà, rien que les photos produits qui en jettent, le gros du travail est fait !

Critiques de sites PrestaShop : we need you !

Si vous aussi, vous voulez voir votre site analysé avec des remarques pertinentes pour en améliorer sa performance, envoyez-moi via le formulaire de contact l’adresse de votre site et je prendrais au hasard une boutique régulièrement.

2 commentaires sur “Critique de site PrestaShop #7 : Kramakrama

  1. Très sympa comme boutique.
    je me permettrai la remarque suivante:
    l’aspect du bouton rechercher donne l’impression que le recherche est désactivée.

Laisser un commentaire

Consultez les autres articles