Le référencement de votre e-commerce est bloqué ? Explications et solutions !

Référencement
  • Accueil
  • Blog
  • Le référencement de votre e-commerce est bloqué ? Explications et solutions !

Malgré vos efforts, votre site ne monte pas dans Google !
Vous n’arrivez pas à atteindre les 3 premières places et il est même difficile d’être parmi
les 10 premiers.

olivier
Article rédigé par Olivier CLEMENCE du blog reussir-mon-ecommerce.fr
 
Pourtant vous suivez les nombreux conseils que vous trouvez sur internet:

  • Vous avez rédigé des descriptions longues et intéressantes pour les produits que vous désirez voir apparaître en première place sur Google.
  • Vous avez ajouté des photos et peut-être même des vidéos pour rendre vos pages attractives.
  • Vous avez obtenu des liens depuis d’autres sites pour augmenter la popularité de votre boutique.
  • Vous avez peut-être même fait intervenir un « professionnel » pour faire des optimisations.

Et pourtant !
Ça ne change rien, votre référencement ne s’améliore pas !
Vous ne comprenez pas pourquoi Google boude votre site et ne vous apporte pas, ou peu, de visiteurs. Vous avez l’impression d’avoir fait tous ces efforts pour rien et vous ne savez plus ce qu’il faut faire pour que Google vous apprécie.
Et bien, j’ai une bonne nouvelle: non, vous n’avez pas fait tout ça pour rien !
Créer des fiches produits attractives et avoir des liens de qualité qui pointent vers votre boutique en ligne est nécessaire pour apparaître dans les premières places sur Google.
Et, soyez rassuré, vous allez bientôt récolter le fruit de votre travail.
Mais avant cela, vous devez « faire le ménage » pour prouver à Google que votre site mérite d’être mis en avant dans ses résultats.
 

Tout ça à cause de GoogleBot ?

Pour faire correctement le ménage sur votre site, vous devez d’abord comprendre comment fonctionne Google.
L’objectif principal de Google est de fournir à ses utilisateurs des résultats de qualité. S’il n’y parvenait pas, personne ne l’utiliserait et il ne pourrait donc pas récolter d’argent via les publicités qu’il affiche un peu partout.
Il privilégie donc les pages et les sites qui, d’après lui, sont de qualité. Mais avant même de savoir si une page est de qualité ou pas, il doit la trouver.
Pour cela, il utilise un robot (GoogleBot pour les intimes) qui va naviguer sur internet et suivre pratiquement tous les liens qu’il trouve.
À chaque fois qu’il suit un lien, il arrive sur une nouvelle page qu’il analyse pour savoir si elle est de qualité ou pas.
Ensuite, il regarde les liens qui composent cette page et continue sa petite balade.
Il va donc pouvoir découvrir l’ensemble des pages de votre site et leur attribuer une note de qualité.
À partir des notes obtenues par vos pages il pourra facilement faire une moyenne pour déterminer la qualité générale de votre site.
Et c’est là que le problème se pose !
CAR VOTRE SITE A UNE TRÈS MAUVAISE NOTE !
Mais attendez !
Ce n’est pas normal, vous avez pourtant rédigé des descriptions longues, ajoutez des vidéos, etc.
Google ne devrait donc n’avoir aucune raison de vous attribuer une mauvaise note !
Et bien si !
Car je suis sûr que vous avez fait l’effort de ne travailler que les produits les plus importants, ceux qui vous rapportent le plus.
Pour que ce soit un peu plus parlant, on va faire un petit calcul.
Imaginons que votre site contienne 2000 produits et que vous ayez pris le temps d’optimiser les 100 plus rentables.
Si Google accorde une note de 20/20 à chacune des 100 fiches que vous avez améliorées et une note de 1/20 aux autres.
Voici la note finale que votre site obtiendra:
( (1900 x 1) + (100 x 20) ) / 1500 = 1,95
Avec une note de 1,95 / 20, autant vous dire que le redoublement est assuré !
Même si Google découvre une page excellente sur votre site, en voyant la note globale de votre boutique, il ne prendra pas le risque de l’afficher en première page de ses résultats de peur de décevoir ses visiteurs.
confiance-google
 

La solution (simple et rapide)

Je pense que là vous commencez à vous arracher les cheveux !
Car même si vous avez compris pourquoi votre référencement ne décolle, ça vous paraît impossible d’optimiser toutes vos fiches produits.
Mais, j’ai encore une bonne nouvelle pour vous ! (Sympa non ? 🙂 ).
Vous n’êtes pas obligé d’optimiser toutes vos fiches produits.
Et heureusement, car c’est pratiquement impossible.
En tant qu’ecommerçant, vous avez beaucoup de choses à faire.
Rédiger des fiches produits c’est bien, mais il faut aussi gérer le SAV, les promotions, les événements, l’envoi et le retour des colis, etc.
Vous n’avez tout simplement pas le temps d’optimiser tous vos produits pour le référencement.
Et même si vous aviez le temps, pour certains produits c’est impossible.
Qu’allez-vous bien pouvoir raconter sur une visse ?
Une fois que vous avez donné son diamètre, sa longueur et les matériaux qu’elle peut percer, il n’y a pas grand-chose d’autre à raconter.
Vous ne pouvez pas non plus supprimer tous ces « petits produits », car même si vous n’avez rien de particulier à dire sur eux, ils sont utiles pour vos clients (et vos ventes).
La solution c’est la désindexation !
La désindexation c’est quoi ?
C’est tout simplement le fait de dire à Google: « Ne tiens pas compte de cette page ».
Vous vous rappelez de GoogleBot ?
Le petit robot que Google utilise pour suivre les liens et découvrir de nouvelles pages ?
Et bien, s’il découvre l’indication « noindex » dans le code d’une page, il ignorera cette dernière et passera à la suivante.
Par conséquent, la désindexation va vous permettre d’augmenter de manière incroyable la note globale de votre site.
Lorsque Google visitera votre boutique, au lieu de voir seulement 100 pages de qualité sur les 2000 qu’elle contient, il considérera que 100% de vos pages sont optimisées.
Votre site obtiendra donc la note globale de 20/20 ce qui, bien sûr, jouera fortement en votre faveur lorsqu’il choisira quelle page il doit placer en première position de ses résultats.
En désindexant les pages non optimisées de votre site, vous pourrez récolter le fruit du travail accompli sur les toutes les fiches produits que vous avez déjà optimisé.
 

Comment désindexer vos pages sur Prestashop ?

Si vous utilisez Prestashop, j’ai une troisième bonne nouvelle (décidément 🙂 ).
J’ai créé un module qui vous permettra d’utiliser la désindexation pour indiquer à Google quelles pages doivent être ignorées et celles qui doivent remonter dans ses résultats.
J’ai fait en sorte qu’il soit très simple à utiliser, vous n’aurez besoin d’aucune compétence technique.
J’ai même réalisé une vidéo pour vous montrer comment il fonctionne.
Il vous suffit de reproduire ce que je vous montre à l’écran.
Si ce module vous intéresse, vous pouvez le découvrir en cliquant sur le lien : http://www.store-opart.fr/p/37-module-no-index.html
 

Oui, mais est-ce que ça marche vraiment ?

Si j’ai créé un module pour désindexer les pages des boutiques Prestashop c’est bien évidemment parce que je suis convaincu que ça fonctionne.
Mais vous n’êtes pas obligé de me croire sur parole.
Dans la suite de cet article, je vous donne quelques informations supplémentaires qui vont vous prouver que faire le ménage sur votre site est primordial pour son référencement.
En fait, l’idée de créer ce module m’est venue après une interview que j’ai faite de Matthieu Verne.
Matthieu est référenceur depuis 2009 (referenseo) et il a ouvert sa propre boutique en ligne: Deguiz-fetes en 2012.
Pendant l’interview, Matthieu m’a expliqué qu’il avait eu beaucoup de problèmes pour créer du contenu unique et de qualité pour tous ses produits.
Et malgré ses efforts, il n’arrivait plus à faire monter sa boutique dans Google, jusqu’au jour où il a utilisé la désindexation pour débloquer la situation.
C’est là que j’ai décidé de créer ce module, car, si un expert en référencement est confronté à ce genre de problème avec sa boutique, alors les e-commerçants ont tous besoin d’une solution simple pour y remédier.
Je vous mets ci-dessous l’extrait de la vidéo où Matthieu nous parle de ça.

Et si vous voulez voir l’interview au complet, vous pouvez le retrouver sur YouTube ici. (https://www.youtube.com/watch?v=Hs_krT-fRSw)
Barbara, une e-commerçante que je coache pour le référencement de son site (malayette.com http://www.malayette.com/) a eu un problème pratiquement identique à celui de Matthieu.
Elle avait commencé à appliquer mes conseils et le référencement de son site s’améliorait rapidement.
Mais en Janvier, son trafic a chuté drastiquement.
Pourquoi ?
Parce que les produits que vend Barbara se déclinent dans de nombreux coloris et à chaque coloris correspondait une fiche produit.
Elle avait donc des dizaines de pages avec très peu de contenu (ou du contenu identique).
Plus Barbara, rajoutait de produit, plus elle créait de pages de mauvaise qualité et plus la note globale de son site baissait.
Résultat, Google à fini par la pénaliser (mi-janvier).
Lorsque j’ai terminé mon module, en août, je l’ai installé sur le site de Barbara et elle à pu désindexer les pages qui posaient problème.
Un mois plus tard, en septembre, son site commençait à remonter dans les résultats de Google et en octobre il était déjà revenu à son meilleur niveau.
google-panda-solution
Même si votre site n’est pas un e-commerce, il est important de faire le ménage.
Dans mon cas, j’ai amélioré la note globale de mon blog (reussir-mon-ecommerce.fr) en supprimant plus de 170 articles que je jugeais de faible qualité.
Et voici le résultat sur mon référencement.
suppressions-articles
Attention, je dois préciser que pendant cette période je n’ai rajouté aucun nouvel article sur mon blog.
Je suis passé de 405 articles publiés à 232.
Enfin, voici un extrait de l’article qu’Alex Bortolotti a publié sur le blog de Miss Seo Girl.
wp-marmite
Du jour au lendemain, son blog est passé de 3000 visiteurs par jour à 300.
Il avait tout simplement disparu de Google.
Faire le ménage sur son site a fait partie des actions qui lui ont permis de remonter la pente !
Vous pouvez retrouver l’article complet ici: http://www.miss-seo-girl.com/comment-jai-sorti-mon-blog-de-panda-retour-dexperience/
 

Est-ce que Google autorise la désindexation ?

La réponse est Oui !

  1. Google pousse même les webmasters à utiliser la balise noIndex, car ça lui facilite grandement le travail et de deux manières:
    Ca lui permet de ne pas stocker les pages inutiles dans ses bases de données. Ce qui lui fait gagner énormément de place et donc d’argent.
  2. Ca fait également gagner du temps à son robot (GoogleBot) qui peut ignorer les mauvaises pages et en découvrir de nouvelles plus rapidement.

D’ailleurs, si vous allez dans la documentation de Google vous trouverez dans la rubrique « Aider Google à explorer le bon contenu » un article vous expliquant comment bloquer l’indexation. (https://support.google.com/webmasters/answer/93710?hl=fr)
documentation-google

Conclusion

OK, que devez-vous faire maintenant ?
C’est simple, vous devez vous demander si vous avez beaucoup de pages qui, d’après Google, sont de mauvaise qualité.
Si c’est le cas (et il y a de fortes chances que ça le soit), alors vous devez les désindexer.
Il existe aussi d’autres cas où il est important de désindexer certaines pages (comme les mentions légales par exemple), mais je ne vais pas en parler ici, car l’article est déjà bien assez long :).
De toute façon, je vous explique tout dans la vidéo que vous retrouverez sous la description de mon module ici. http://www.store-opart.fr/p/37-module-no-index.html
À bientôt !

26 commentaires sur “Le référencement de votre e-commerce est bloqué ? Explications et solutions !

  1. Bonjour Arnaud,
    C’est quand même le comble que ce soit aux webmasters de dire à Google les pages qu’il faut prendre ou pas… C’est à dire que c’est à nous d’estimer si la page vaut la peine d’être indexée, mais j’ai envie de dire (je me fais l’avocat du diable) : toutes les pages de mon site SONT importantes ! J’imagine dire à mon client : alors là j’ai optimisé votre site pour que les moteurs n’indexent plus vos mentions légales, vos CGU, les pages sur les cookies, les fiches produits qui consistent simplement en déclinaison de taille, couleur, matière, les vieilles pages du site, etc : imaginons la tête du client !
    Il y a un paradoxe énorme entre d’un côté le discours techno-fan qui dit que Google est ceci, Google sait interpréter le javascript, Google analyse le temps de chargement, Google analyse le contenu sémantique des pages, etc BREF GG est super fort et super intelligent; et de l’autre des articles comme celui-ci qui conseillent de tout faire pour faciliter le travail de GG et de son GoogleBot.
    Ceci étant dit, je pense que cet article a une vraie valeur ajoutée pour le e-commerce et les sites à fortes volumétries qui contiennent donc probablement un pourcentage important de duplicate content. Pour des boutiques en ligne où le crawl budget est décisif.

    1. Bonjour Eric,
      Merci pour ton commentaire. J’avais déjà connaissance du sujet développé dans l’article avant qu’on en échange avec Olivier et que je découvre son module noindex pour PrestaShop.
      La réponse à apporter aux clients en tant que prestataire selon moi est : il faut choisir l’investissement le plus rentable. Or si cet investissement est un module à 30€ qui rapporte 10 fois plus, je pense que la tête du client va être plutôt joyeuse.
      Concernant Google, il impose des règles. On peut soit se plier à toutes ces règles soit les utiliser. Dans ce cas précis, on les utilise pour ne pas avoir à s’épuiser en s’éparpillant sur toutes les pages de son site web. C’est une façon différente de voir les choses en effet 😉
      Ce cas peut d’ailleurs s’appliquer autant à des gros marchands qu’à des petites boutiques, même si l’effet du module sera plus modéré dans ce dernier cas.
      A bientôt !

  2. Bonjour Eric,
    merci pour votre commentaire.
    On pourrait en effet considérer que Google doit être capable de repérer les CGV et autres pages inutiles et qui sait peut-être le fait-il déjà.
    Mais concernant les fiches produits non remplie ou mal remplie Google n’a aucun moyen de savoir quoi faire avec excepté les prendre en compte.
    Pour ces pages c’est bien l’e-commerçant qui est en « faute » et non pas Google.
    Mais on est bien d’accord que pour un e-commerçant, c’est compliqué d’avoir toutes ses fiches produits (et catégories) optimisées, même si ça serait l’idéal :).
    Et dans ce cas la désindexation est une bonne solution.

  3. Bonjour à tous,
    Je pense que c’est une bonne idée d’avoir fait ce module « no index ». Vu le prix et le gain apporté en terme de qualité de référencement il n’y a pas photo.
    Ceci dit je pense que dans certains cas le no index n’est pas une bonne idée :
    – Si la page a des liens externes. Dans ce cas il vaut mieux faire une redirection 301 vers une page assez proche en terme de type de contenu afin de récupérer le « jus » si important aux yeux de Google 🙂
    – Si la page est vraiment ancienne ca peut être plus profitable d’enrichir son contenu. Une page ancienne a quand même un potentiel de positionnement plus important qu’une page nouvelle dans un certain contexte.
    Je trouve dommage de supprimer des pages qui ont été indexées il y a fort longtemps. Apres bien sur ca demande du travail (du temps) surtout si il y a des centaines de pages à reprendre.
    Nicolas.

    1. Hello Nicolas,
      merci pour votre commentaire.
      La désindexation n’est pas une solution miracle, non 🙂
      Elle est là pour pallier à certain manquement (globalement dû à un manque de temps) car l’idéal serait en effet d’avoir des pages optimisée (enrichie en contenu donc comme vous le suggérer).
      Le problème c’est que par manque de temps c’est parfois difficile et presque impossible pour des pages où il y a très très peu à dire. (Quoi dire sur une visse ?)
      Pour la 301 attention, ici on parle de page qui peuvent quand même servir (même non optimisée) aux visiteurs.
      Si je veux acheter une visse (pour reprendre mon exemple) alors la page doit bien existé mais n’apporte sûrement rien (même détruit) en référencement.
      Pour aller plus loin il serait même encore mieux de trouver une solution pour que non seulement Google ne les indexe pas et même ne les crawl pas. Mais là ça demande plus de travail 🙂

  4. Hello Olivier,
    Merci pour votre réponse.
    Effectivement dans ce cas la 301 n’est pas appropriée 😉
    Après pour la rédaction de contenu je suis d’accord qu’il est parfois (souvent) difficile d’écrire du contenu sur certains produits.
    Mais je pense aussi que c’est toujours possible. Je travaille justement sur un site ecommerce ou il y a des visses ;-).
    Sur une page produit « visse » peut indiquer des articles associés, spécifier différents types de visses et leurs utilisations, préciser les points forts du produit, donner des recommandations sur l’achat (réduction du prix pour un achat groupé, compatibilité avec certains outils, …).
    Je pense qu’il y a de quoi faire. Après cela prend du temps c’est sur et quand on est pénalisé et qu’on doit vendre effectivement le no follow massif est une solution qui fonctionne.
    Apres on peut petit à petit passer des pages no follow à nouveau en follow une fois le contenu enrichi sur ces pages.
    Concernant les pages « infos » comme les CGV, mentions légales, page contact, … je pense vraiment que l’on doit pas les désindexer. Déjà un internaute peut avoir besoin d’un renseignement en tapant sur Google « CGV +nom de la boutique ou du site ». 2/ Ces pages ont du contenu en général donc c’est pas mauvais pour le SEO. La page contact est particulière mais il y a moyen d’y mettre du contenu.

    1. Hello Nicolas,
      nous sommes tout à fait d’accord sur le fait de d »sindexer momentanément puis ré-indexer lorsque les pages sont optimisée, c’est bien la meilleure solution.
      Pour les CGV et autres je suis moins d’accord (mais il n’y a pas de science exacte). La plupart du temps les contenus de ces pages sont totalement hors thématique et n’apporte pas grand chose en SEO.

  5. Bonjour,
    Tout d’abord merci pour cet article et j’utilise Noindex depuis peu je vais bien voir les résultats que cela donne, mais je me pose malgré tout une question. On entend parler du Noindex pour les produits, mais si je mets en place une URL canonique n’est ce pas identique, du moins dans l’absolu?
    Par exemple, je fais pointer mes 10 articles avec la même description vers un seul article.
    En tant que spécialiste, pourriez-vous me dire où se trouve la différence entre le Noindex et URL canonique?
    Merci d’avance pour votre éclairage sur cette question qui m’embête.
    Sébastien S.

    1. Bonjour Sébastien,
      Merci pour le commentaire,
      Non ce n’est pas pareil. La canonique permet de définir l’url utilisée pour la page web en question qui sert à éviter le contenu dupliqué notamment pour les urls avec et sans www. Le noindex permet de ne pas indexer volontairement une url que l’on considère comme de mauvaise qualité dans le cas du module d’Olivier.
      Dans votre cas, votre page cible devrait comporter une balise canonique mais ne doit pas être en noindex si vous souhaitez la voir indexée dans les moteurs de recherche.

    2. La réponse d’Arnaud est très juste, j’apporte juste un petit complément pour que ce soit bien clair.
      Si vous avez des pages avec des contenu dupliqué parce que ce sont par exemple des déclinaisons de produits, c’est la balise canonical qu’il faut utiliser.
      Si vous avez des contenus faibles (typiquement peu de texte), ou des contenu sans intérêt pour les moteurs (cgv par exemple) c’est le noindex 🙂

  6. Bonjour je ne partage pas votre avis sur un site e-commerce les produits même avec des fiches relativement succinctes peuvent aidrr a ranker , ce qui est très important c’est d’avoir une structure un silo propre pour avoir un crawl budget optimiseré, il faut absolument commencer par éliminer toutes les pages qui n’ont pas d’intérêt comme les pages dupliquées en fonction des filtres ey options de tris

    1. Bonjour E-novasys,
      Merci pour votre avis,
      On est d’accord qu’il faut supprimer du crawl les pages avec du contenu dupliqué.
      Pour les pages peu qualitatives, l’impact seo positif est d’après mes expériences faible voir négatif car les pages sont jugées comme peu pertinentes par Google.

    2. Tout va dépendre de ce qu’on appelle « relativement succincte » :).
      Le test est assez simple en fait:
      Vous allez dans Google Analytics et vous regarder les pages qui reçoivent des visitent uniquement par les moteurs de recherche.
      Si la page qui vous semble faible en contenu ne reçoit pas ou très peu de visite sur une période d’au moins 3 mois.. il y a de grande chance pour que la désindexer soir bénéfique pour l’ensemble du site.

  7. Hello,
    Un petit mot pour signaler que je suis d’accord avec ce qui a été énoncé au travers de ce billet. Ce que j’ai aimé c’est cette vision de donner une note par page et de faire une moyenne du tout, c’est une très bonne approche pour mieux s’auto-évaluer.
    Je pense que c’est un problème chez beaucoup d’e-commerçants, car imaginons même sur un shop avec 2000 produits… si on en retire 1800 de l’index, ça fait 200 restants… et bien par expérience, les e-commerçants s’épuisent parfois rapidement après 10 ou 20 produits, il faut être créatif et persévérant.
    Pour y parvenir je conseille de fixer un objectif journalier ex. 1 produit par jour… de manière à redresser progressivement son business, sans saturer et être dégoûté de l’optimisation.
    A bientôt !

    1. Hello Germain,
      Merci pour ton avis,
      Je conseille toujours pour la partie optimisation d’un e-commerce de se concentrer sur les 20% de pages qui génèrent du business. C’est évident et pourtant très peu de marchands mettent cela en pratique.
      Pour y arriver, une bonne todo-list et un agenda bien calé avec – comme tu le proposes – 1 produit par jour même si je pense qu’on peut en faire 5 facilement 😉

    2. Yes complètement d’accord avec vous deux 🙂
      C’est fastidieux et ça semble insurmontable de remplir toutes les fiches produits d’un Shop.
      Mais si on commence par les 20% des produits les plus rentables et qu’on se fixe un objectif journalier, les choses avancent et rapidement on se retrouve avec un site mieux optimisé que 80% des marchands !
      La désindexation des autres fiches produits (celles qu’on à pas travaillé) permet de récolter plus rapidement le fruit de son travail 🙂

  8. Desindexer, opération intéressante. Mais comment la faire sous SHOPIFY ? Est ce un code à mettre sur chaque produit ? Merci de votre aide.

  9. Article intéressant mais qui ne fait que répéter celui sur ton blog concernant ton module no-index.
    Je l’ai d’ailleurs installé et utilisé sur mon site. Ce qui me fait dire que ton module est intéressant mais pas complètement abouti. Quelques suggestions: 1) ajouter la possibilité de sélectionner/désélectionner toutes les check-boxes d’une page. 2) Nous avons 4000 produits dont seuls 40 sont à mettre en « no-index » = FALSE. Je ne me voyais pas cliquer 3960 fois. PhpMyAdmin est mon ami… et 3) ce serait bien de coupler ce module avec un générateur de sitemap, pour n’y lister que les produits à indexer.
    Voilà. Sinon, encore merci pour ces excellents articles!

    1. Bonjour Pierre,
      Merci pour le retour, c’est grâce à des commentaires comme le vôtre que les modules sont aboutis et surtout utiles 😉

    2. Bonjour Pierre,
      merci pour ce commentaire.
      En effet cette fonction m’a déjà été demandée.
      J’hésite toujours à la mettre car j’aimerai que les e-commerçants fassent bien attention lorsqu’ils choisissent de mettre en no-index une page.
      L’objectif est d’améliorer le SEO du site et mettre en no-index des pages qui sont bien référencée aurait l’effet inverse.
      Je réfléchis encore à une solution pour permettre la desindexation de masse qui ne ferait pas prendre de risque aux e-commerçants.

  10. Bonjour,
    Merci pour ces informations très utiles.
    J’utilise le module pour empêcher l’indexation de certaines catégories de produits disponibles uniquement à un certain groupe de clients. Aussi, pour le robot Google, l’accès à ces pages n’est pas possible.
    En revanche le problème que je rencontre est que le module générant le Sitemap liste bien ces catégories et articles associés, provoquant des erreurs de couverture d’index dans les sitemap sur la Search Console…
    Y a-t-il un moyen d’empêcher l’ajout de ces catégories au sitemap ?? Un module ou un fix…
    Merci d’avance.

    1. Bonjour Nicolas,
      Merci pour votre commentaire.
      Votre retour rejoint celui de Pierre. Reste à voir avec Olivier quand il pourra mettre à jour son module, je le laisse répondre 😉

    2. Mon module n’a pas vocation à créer un sitemap.
      Mais en effet ça pourrait être intéressant d’avoir un module sitemap plus évolué qui gère ça.(ça existe sûrement déjà).

  11. Bonjour,
    et Comment « estimer » qu’une page sera meilleur qu’une autre ? ok il y a les fiche produit réécrite, mais moi qui apprend chaque jour sur les site web… j’ai lu que si il y a pas de h1 – h2 etc… que c’est mal « fait » exemple : pas de h1 mais direct un h2.. google zape ?

    1. Bonjour Turblin,
      Merci pour votre commentaire,
      Pour répondre simplement, mettez-vous à la place de votre client et demandez-vous si la fiche produit consultée comporte toutes les informations requises et nécessaires à l’achat. Demandez-vous aussi pourquoi vous choisiriez ce produit plutôt qu’un autre ? Répondez objectivement.
      Il y a également la technique qui rentre en jeu : balisage correct (Hn, gras…), la rapidité de la page, son affichage mobile, son chargement sous https et bien d’autres critères encore.
      Le premier conseil porte surtout sur le contenu qui doit être exhaustif, étoffé et unique !
      A très vite 🙂

Laisser un commentaire

Consultez les autres articles